Home Page

 


SDIY LINE DRIVER

 

Ce module sert à transformer le signal audio asymétrique produit par le synthétiseur modulaire en un signal symétrique qui va permettra d'attaquer directement une table de mixage.

Les avantages sont :


- De permettre une connexion directe sur n'importe quelle table de mixage ou préampli.
- D'utiliser une très grande longueur de câble entre le modulaire et la table (utile sur scène).
- D'éviter de recourir à une boîte de direct.
- De régler les problèmes d'impédances.
- De supprimer les problèmes de distorsion, de parasites et de ronflements.
- De régler directement le niveau de sortie du modulaire.

Les caractéristiques sont excellentes :
- Gain un peu inférieur à 6 dB en sortie sur 600 ohms
- Niveau de sortie maximal 18 V RMS (600 ohms)
- Bruit - 101 dBu
- Distorsion 0.0007% (1kHz)

 





C'est un module facile à réaliser, parfait pour un débutant. Il ne nécessite aucun réglage et reste d'un coût tout à fait abordable malgré l'utilisation de composants audio "pro". De plus, il ne fait que 6 HP de large.

Le module décrit ici est au format Eurorack (alimenté en +/- 12 V), mais il peut aussi s'intégrer sans modifications dans un modulaire 5 U alimenté en +/-15 V. L'empreinte du connecteur sur le PCB permet de souder aussi bien le connecteur HE10 de l'Eurorack que le connecteur 6 points des Dotcom/Yusynth. La tension maximale d'utilisation étant de +/-20 V.


Le schéma donné par le constructeur est très simple, et on pourrait presque supprimer la totalité des composants (à part le 1646 bien sûr !)

Les deux résistances de 10 ohms connectées sur l'alimentation forment avec les deux condensateurs de 22 µF un filtre destiné à éliminer les éventuels parasites. De plus ces résistances vont permettre en cas de court-circuit de limiter l'intensité et de servir de fusibles.

Le signal audio provenant du modulaire arrive sur un potentiomètre audio (ie log) de 4.7 Kohms (ou 10 K) et le signal ainsi atténué entre directement par la broche 4 du 1646. Le signal ressort en symétrique par les broches 8 (+) et 1 (-).
Les ferrites ainsi que les condensateurs de 470pF et 47 pF forment un filtre destiné à éliminer les éventuels parasites de haute fréquence.

Le 1646 est bien protégé contre les 48 V des alimentations fantôme, mais il peut arriver que l'on oublie de les désactiver lorsque l'on connecte ce module. Le problème c'est que souvent, les entrées des consoles sont attaquées par des condensateurs d'assez forte valeur. Or, si l'alimentation fantôme a été allumée, ces condensateurs peuvent se décharger brusquement dans le module lors de la connexion entrainant un courant élevé. Le rôle des 4 diodes reliées au V+ et au V- est justement de palier ce problème.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur l'image pour télécharger le fichier du PCB en pdf

Liste des composants :

Résistances :

R1, R2    10 ohms    5% ou mieux (1% metal recommandé)

Condensateurs :

C1, C2    électrochimiques polarisés 22µF 35 V (ou plus)

C3, C4     LCC ou céramique  100 nF

C5, C6    électrochimiques 10 µF NON POLARISES (type Muse ou autre)

C7, C8    céramique 470 pF

C9            céramique 47 pF

Actifs :

IC1        THAT 1646P08-U ou TEXAS DRV134PA ou Analog Device SSM2142PZ

D1, D2, D3, D4    1N4007, ou 1N4006, ..... 1N4002

Divers :

P1            potentiomètre log 4.7Kohms (ou 2.2 Kohms, 5 Kohms, 10 Kohms)

L1, L2    ferrites VK200 ou équivalent

J1            Jack femelle châssis 3.5mm mono ou stéréo

J2            Jack femelle châssis 6.35mm stéréo

Connecteur châssis XLR 3 broches mâle